Omija12.jpg

L'équipe


Victorien       RONAN                          ELOISE     ALEXANDRE      RAMON

Ronan est le responsable de salle du restaurant.

Passionné par le vin, il doit une grande partie ses connaissances sur la biodynamie, les vins natures et le vignoble Nantais à Nicolas Bourget, auprès de qui il travaille pendant 8 ans à la Raffinerie.

C’est là-bas qu’il rencontre Romain, qui lui proposera quelques années plus tard de rejoindre l’aventure Omija.

 

S’il peut parler de vin pendant des heures, le service l’anime tout autant. Il aime être en symbiose avec la cuisine et créer du lien avec les clients pour qu’ils passent un bon moment. 

Le parcours du chef

Enfant, il a toujours rêvé d'être cuisinier. Ce qu’il aimait ?

Voir le plaisir dans les yeux de ses parents à la dégustation de ses préparations. 

Mais on lui demande de faire des études d'abord. En fin de licence, il choisit un stage dans la restauration. C'est la révélation, il réalise son rêve d'enfant et devient cuisinier.

 

Sa première expérience lui est donnée par Loïc Pérou, au Manoir de la Régate (Nantes), chez qui il fait son apprentissage. Il lui inculque les bases, l'assaisonnement. Il rejoint ensuite la brigade étoilée de Laurent Saudeau au Manoir de la Boulaie (Haute-Goulaine) et y découvre le travail des épices, qu’il explore à travers des recettes salées mais aussi sucrées. Un jour, il dîne à la Raffinerie, une table bistronomique nantaise dirigée par Nicolas Bourget, un chef adepte d’une cuisine du marché où la carte change tous les jours. Romain rejoint l’équipe durant un an.Soucieux de poursuivre sa formation auprès des étoilés, il monte travailler au Balzac (Paris) auprès de Pierre Gagnaire où il apprivoise une cuisine qui sublime l'amertume pendant 3 ans. Enfin, à 30 ans, il seconde l’un des disciples de Michel Troisgros, Julien Roucheteau, à la Table du Lancaster (Paris). Avec lui, il apprend le travail de l’acidité. Il l'accompagne à la préparation du concours des Meilleurs Ouvriers de France. 

En parallèle, Romain est demi-finaliste du championnat du monde de pâté en croûte.

Le jeune Nantais aspire à ouvrir son propre restaurant… En 2019, son ancien chef Nicolas Bourget lui propose de racheter son établissement. Romain accepte et ouvre Omija, en clin d’œil à toutes ses expériences passées. 

 

NOUS REJOINDRE

Merci pour votre envoi !